Revivre aide les gens aux prises avec l’anxiété, la dépression ou un trouble bipolaire, ainsi que leurs familles, en collaboration avec le réseau communautaire et institutionnel de soins en santé mentale du Québec.

L’anxiété et la dépression, qui s’installent souvent durant l’enfance ou l’adolescence, comptent pour près de 65 % de toutes les maladies mentales au Québec.

L’isolement fait mal. Il faut parfois plus que des parents et amis pour aider réellement une personne qui souffre d’anxiété ou de dépression.

C’était le cas de Geneviève de Montréal. Après des années de consultations avec des médecins et psychologues, elle a participé à un groupe d’entraide pour les jeunes qui ont un problème d’anxiété.

Revivre m’a aidée à m’ouvrir aux autres. Le
groupe est très présent dans la communauté et je sais qu’il est là pour aider d’autres jeunes comme moi à trouver des façons de s’exprimer.
— Geneviève, participante du groupe Revivre

« Avant, j’étais très seule », mentionne Geneviève, « Je ne l’ai réalisé qu’avec les membres de mon groupe, Revivre. Nous formons maintenant une petite famille, nous nous comprenons. »

Aujourd’hui, Geneviève a le soutien et les compétences dont elle a besoin pour gérer son anxiété. « Dans des situations nouvelles ou stressantes, je sais que les membres de mon groupe peuvent
m’aider. »

Paula Grossman, qui travaille à Croix Bleue Medavie comme spécialiste
principale en garanties, estime que la guérison peut venir de la communauté. « Je suis très fière de faire partie d’une entreprise qui soutient des programmes comme Revivre, car elle fait une véritable
différence dans nos communautés. »

Revivre crée les liens favorisant la guérison au jour le jour.